9. France – Grand-Est, près de Strasbourg, Anesthésie-Réanimation

Descriptif de poste

Référence: 9
Spécialité médicale: Anesthésie-Réanimation
Lieu: France – Grand-Est, près de Strasbourg

1. L’environnement

Le Centre Hospitalier est situé en Alsace-Lorraine, près de Strasbourg, de Nancy et de Metz. Il bénéficie de la proximité de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg et de la Suisse.

Les aéroports internationaux les plus proches sont ceux de Metz-Nancy, de Bâle-Mulhouse, de Stuttgart et de Luxembourg, mais ceux de Charleroi ou de Paris sont également facilement accessibles.

La ville est desservie par le TGV et par les trains du réseau TER Lorraine qui assurent des liaisons nombreuses et rapides vers Nancy, Metz, Strasbourg ou Paris.

La ville et la région offrent un très beau cadre de vie. Elle est idéale pour élever des enfants et/ou pour tous les amateurs de sport et de nature.

2. Le Centre Hospitalier
L’Hôpital est situé sur l’axe Est-Ouest de la N4, il est le seul établissement de caractère généraliste (disposant de services de médecine, chirurgie, obstétrique) sur le territoire et dessert une population d’environ 109 000 habitants.
Établissement de recours, le Centre Hospitalier exerce la médecine d’urgence, héberge un SMUR (antenne mobile du SAMU), pratique la chirurgie non programmée, dispose d’une unité de surveillance continue (12 lits). Pour ces missions, il dispose d’un plateau technique moderne et polyvalent (laboratoire, imagerie, kinésithérapie, pharmacie).
Il offre une prise en charge médicale diversifiée avec 76 lits de médecine générale, 18 lits de cardiologie, 36 lits de pneumologie, dont 5 lits de soins palliatifs. Sa prise en charge chirurgicale est orientée sur la chirurgie orthopédique et viscérale. Il prend en charge le traitement du cancer par chirurgie et chimiothérapie.
Enfin, il dispose d’un pôle mère-enfant constitué d’un service de gynécologie-obstétrique et d’une maternité de niveau 1, d’un service de pédiatrie.
Le Centre Hospitalier a une collaboration étroite surtout avec les Centres Hospitalo-Universitaires de Strasbourg et Nancy, et le Centre Hospitalier Régional de Metz-Thionville. Il développe également des contrats-relais ou des conventions pour permettre les transferts lorsque nécessaire.
Depuis 2012, les services de Médecine 1, Médecine 2 et de Cardiologie occupent un nouveau bâtiment. La structure hôtelière est intégralement belle et neuve. Le matériel est complet et récent.
L’équipe médicale en Anesthésie-Réanimation se compose actuellement de 5 praticiens.
En vue du développement de l’activité 1 poste de praticien est à pourvoir, ce qui correspond au recrutement envisagé.

3. Les responsabilités et les exigences liées au poste d’Anesthésiste-Réanimateur

Le Centre Hospitalier recherche un/un(e) candidat(e) répondant aux exigences suivantes :

• Personne ressortissante de l’Union Européenne ou mariée avec un(e) citoyen(ne) européen(ne) ou disposant d’une carte de séjour à long terme dans un pays de l’Union Européenne ou ressortissante d’un pays avec lequel la France a passé une convention d’échange de travailleurs, disposant d’un diplôme de l’Union Européenne de Docteur en Médecine et de Spécialiste en Anesthésie-Réanimation,
• Inscrit(e) ou inscriptible à l’Ordre des Médecins Français,
• Disposant si possible et de préférence de quelques années d’expérience dans une fonction similaire,
• Parlant français couramment ou à un niveau permettant au minimum une très bonne communication avec les patients,
• Motivé(e) afin de venir s’installer durablement en Alsace-Lorraine et d’y exercer sa profession avec conscience professionnelle et en respectant le Code de Déontologie de l’Ordre des Médecins.

4. Conditions contractuelles d’emploi, grille de rémunérations, congés, avantages en France

L’Hôpital propose un contrat et une rémunération adaptés en fonction du profil du / de la candidat(e).
En règle générale, les établissements concluent dans un premier temps un contrat de 6 mois ou d’un an avec le/la spécialiste recruté(e). Celui-ci/celle-ci bénéficiera d’un statut dit „Praticien Contractuel”. Le statut de Praticien contractuel ne pourra excéder au total une durée de 3 ans.

Pour qu’il/elle puisse faire partie du personnel permanent de l’Hôpital, le/la spécialiste devra par la suite passer un concours d’Etat afin de devenir « Praticien Hospitalier ». Après le concours tout le parcours professionnel est pris en compte (même la partie effectuée en dehors de la France, dans le pays d’origine) pour évaluer la grille d’émoluments adéquate.

La rémunération de base brut du candidat s’élève dans un premier temps à 4794,52- euros brut/mois (praticien contractuel: échelon 4 de grille d’émoluments des praticiens hospitaliers temps plein + 10%). À ce salaire de base s’ajoute la rémunération liée aux gardes et astreintes réalisées par le/la spécialiste.

Le système d’imposition en France est différent de celui des pays d’Europe Centrale et de l’Est. En France, on déduit du salaire brut automatiquement environ 18% (cotisations sociales/salariales et autres) et les contribuables paient également l’IRPP – Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (déterminé selon le niveau de salaire, l’état civil, le nombre d’enfants à charge, etc.) ce qui se figure depuis le 1er janvier 2019 directement sur la fiche de paie de chacun.

Les spécialistes embauchés à temps plein (40 à 48 heures de travail par semaine) bénéficieront de 25 jours de congés et de 20 jours de « RTT » (Récupération de Temps de Travail) et de 8 jours réservés à la formation professionnelle.

Pour faciliter l’intégration du/de la candidat(e) l’Hôpital assure pour le/la spécialiste pendant quelques mois une possibilité d’hébergement à loyer réduit en attente de trouver un logement. Au-delà de cette période, le/la candidat(e) devra trouver et financer son propre logement, situé à proximité de son lieu de travail (10/15km) du fait des gardes et/ou des astreintes.