46. France – Centre – Val-de-Loire, près de Tours, Chirurgie Générale

Descriptif de poste

Référence: 46
Spécialité médicale: Chirurgie Générale
Lieu: France - Centre - Val-de-Loire, près de Tours

1. L’environnement

La ville est située en région Centre-Val de Loire, à proximité de Limoges, de Tours et de Poitiers. Avec ses 50 000 habitants, c’est un chef-lieu de département.

L’aéroport international le plus proche est celui de Paris qui est facilement accessible.

La gare SNCF est desservie par les trains INTERCITÉS qui assurent des liaisons nombreuses et rapides vers Paris qui placent la ville de la capitale à moins de 2 heures.

La ville et la région offrent un très beau cadre de vie. Elle est idéale pour élever des enfants et/ou pour tous les amateurs de sport et de nature. Les châteaux de la Loire attirent chaque année de nombreux visiteurs.

www.regioncentre-valdeloire.fr
www.loire-chateaux.org

2.1 Le Centre Hospitalier

Situé au cœur d’une ville moyenne le Centre Hospitalier, établissement de référence du bassin de santé qu’il dessert (240 000 habitants), dispose d’une offre de soins complète, avec une capacité totale d’accueil de 750 lits et places.
C’est un Hôpital à l’activité très diversifiée qui a su en plus de ses activités de base, développer des pôles d’excellence. L’ensemble des activités y sont représentées : activités de médecine et médecines spécialisées, chirurgies, gynécologie – obstétrique, des secteurs de psychiatrie et psychiatrie infanto-juvénile, des soins de suite et de la médecine physique et réadaptation, des structures d’hébergement.
Le Centre Hospitalier dispose d’un plateau technique complet et comporte entre autres : 6 salles de bloc, 8 places de SSPI, une UCA de 8 places qui sera étendue à 20 places prochainement.
L’établissement dispose d’un service de réanimation, d’un SAU-SAMU-SMUR, d’un hélicoptère, de 2 scanners, d’1 IRM avec mise en marche d’un second équipement en juin 2018.
Enfin, doté d’un plateau technique très performant, d’une communauté médicale soudée, le Centre Hospitalier a la spécificité d’avoir maintenu un fort dynamisme et une activité en progression y compris sur la chirurgie aussi bien lourde et programmée qu’ambulatoire.

2.2 Le Service de Chirurgie Générale Digestive – Coeliochirurgie

Les activités du service:

  • Les tumeurs digestives bénignes ou cancéreuses
  • Appendicectomie
  • Les faiblesses de la paroi abdominale (hernies, éventrations…)
  • Pathologies des voies biliaires (vésicule biliaire, cholédoque…)
  • Les maladies de l’intestin grêle et du colon
  • Le reflux gastro-oesophagien et la hernie hiatale
  • Les maladies hépatiques et spléniques
  • Pathologies gynécologiques bénignes et cancéreuses
  • Chirurgie proctologique
  • Dermatologie chirurgicale
  • Biopsie de prostate

Nombre de lits : 26

Une collaboration étroite est mise en place avec le CHU de Tours et le CH de Bourges.

L’équipe médicale est composée de 3 Praticiens. Un poste de Praticien Contractuel est à pourvoir ce qui correspond au recrutement envisagé.

Le / la Candidat(e) recruté(e) devra participer à la permanence des soins sous forme d’astreinte opérationnelle.

3. Les responsabilités et les exigences liées au poste de Chirurgien Viscéral

Le Centre Hospitalier recherche un/un(e) candidat(e) répondant aux exigences suivantes :

  • Personne ressortissante de l’Union Européenne ou mariée avec un(e) citoyen(ne) européen(ne) ou disposant d’une carte de séjour à long terme dans un pays de l’Union Européenne ou ressortissante d’un pays avec lequel la France a passé une convention d’échange de travailleurs, disposant d’un diplôme de l’Union Européenne de Docteur en Médecine et de Spécialiste en Chirurgie Générale et si possible en Chirurgie Viscérale et Digestive,
  • Inscrit(e) ou inscriptible à l’Ordre des Médecins Français,
  • Disposant, si possible et de préférence de quelques années d’expérience dans le domaine de la Chirurgie Viscérale et Digestive,
  • Ayant une autonomie chirurgicale pour les programmés et les urgences,
  • Parlant français couramment ou à un niveau permettant au minimum une très bonne communication avec les patients,
  • Motivé(e) afin de venir s’installer durablement dans le Centre et d’y exercer sa profession avec conscience professionnelle et en respectant le Code de Déontologie de l’Ordre des Médecins.

4. Conditions contractuelles d’emploi, grille de rémunérations, congés, avantages

L’Hôpital conclura dans un premier temps un contrat de 6 mois avec le/la spécialiste recruté(e). Celui-ci/celle-ci bénéficiera d’un statut dit „Praticien Contractuel”. Le statut de Praticien contractuel ne pourra excéder au total une durée de 3 ans.

Pour qu’il/elle puisse faire partie du personnel permanent de l’Hôpital, le/la spécialiste devra par la suite passer un concours d’Etat afin de devenir « Praticien Hospitalier ». Après le concours tout le parcours professionnel est pris en compte (même la partie effectuée en dehors de la France, dans le pays d’origine) pour évaluer la grille d’émoluments adéquate.

La rémunération de base brut du candidat s’élève dans un premier temps à 4794,52- euros brut/mois (praticien contractuel: échelon 4 de grille d’émoluments des praticiens hospitaliers temps plein + 10%). À ce salaire de base s’ajoute la rémunération liée aux gardes et astreintes réalisées par le/la spécialiste.

Le système d’imposition en France est différent de celui des pays d’Europe Centrale et de l’Est. En France, on déduit du salaire brut automatiquement environ 18% (cotisations sociales/salariales et autres) et les contribuables paient également l’IRPP – Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (déterminé selon le niveau de salaire, l’état civil, le nombre d’enfants à charge, etc.) ce qui se figure depuis le 1er janvier 2019 directement sur la fiche de paie de chacun.

Les spécialistes embauchés à temps plein (40 à 48 heures de travail par semaine) bénéficieront de 25 jours de congés et de 20 jours de « RTT » (Récupération de Temps de Travail) et de 8 jours réservés à la formation professionnelle.
Des possibilités d’échange et de formation sont offertes avec les CHU de Tours et de Limoges.

Pour faciliter l’intégration du/ de la Candidat(e) l’Hôpital assure pour le/la Spécialiste pendant quelques mois une possibilité d’hébergement à loyer réduit en attente de trouver un logement. Au-delà de cette période, le/la candidat(e) devra trouver et financer son propre logement, situé à proximité de son lieu de travail (10/15km) du fait des gardes et/ou des astreintes.